Logo du blog zimplyfy avec bulle et feuilles en bleu comme symbole du blog
une femme mûre se brosse les cheveux à la ménopause

Chute de cheveux à la ménopause

Spray interchangeable - Guide des produits

Ton mélange individuel pour la ménopause !

Des méthodes naturelles comme les sprays spagyriques individuels de Zimply Natural permettent de traiter les troubles et de les soulager durablement. Qu'il s'agisse de bouffées de chaleur, d'un mauvais sommeil ou d'une chute de cheveux, ton mélange configuré par tes soins est parfaitement adapté à tes besoins !

Le site Ménopause apportent une multitude de changements dans ton corps et la perte de cheveux peut en être un. Une chose est sûre : la perte de cheveux n'est pas rare ! Environ un tiers des femmes sont confrontées à une perte de cheveux pendant la ménopause. En fait, la tendance est à la hausse et les femmes sont de plus en plus touchées par ce phénomène. Dans notre article de blog d'aujourd'hui, nous nous penchons sur la question de savoir pourquoi ce phénomène se produit et donnons des conseils sur la manière dont tu peux prendre en main la santé de tes cheveux pour que tes boucles restent magnifiques et fortes.

Définition : Qu'entendons-nous par perte de cheveux ?

Nos cheveux suivent un cycle sans fin. Nous perdons des cheveux tous les jours, mais nos racines en produisent en très peu de temps. Ceux-ci poussent alors en moyenne d'un centimètre par mois. 
Bien entendu, nous devrions d'abord nous pencher sur la question de savoir ce que signifie fondamentalement la chute des cheveux. Nous parlons de chute de cheveux lorsque plus de 100 cheveux tombent chaque jour et ne repoussent plus.  

Savais-tu que ...

il existe fondamentalement deux formes différentes de perte de cheveux dont nous nous occupons :

  • Effluvium (latin : "chute") : Chute de cheveux plus importante, mais qui n'entraîne pas de calvitie.
  • AlopécieLes cheveux deviennent visiblement plus clairs et/ou plus clairsemés et des zones de peau dégarnie apparaissent.

Toutes les chutes de cheveux ne se ressemblent pas

racines de cheveux sur le cuir chevelu représentées au microscope à titre d'illustration

Il existe toute une gamme de types de perte de cheveux. En ce qui concerne la ménopause, nous nous concentrons surtout sur la perte de cheveux liée aux hormones et à l'hérédité.

  • Perte de cheveux héréditaire 
  • Chute de cheveux circulaire (inflammatoire, s'installe généralement soudainement)
  • Chute de cheveux diffuse (amincissement des cheveux, mais de manière uniforme, c'est-à-dire sans zones dégarnies isolées)
  • Perte de cheveux due à des médicaments ou à une chimiothérapie
  • La chute des cheveux comme symptôme de maladie
  • Chute de cheveux due à des facteurs externes, tels que le stress mécanique et la chaleur

 

Causes de la perte de cheveux à la ménopause

Les causes de la chute des cheveux sont généralement multiples : Stressla génétique, les problèmes de thyroïde... ou les hormones. Ces dernières jouent un rôle central dans le domaine de la ménopause, car la perte de cheveux est généralement d'origine hormonale. L'équilibre hormonal est perturbé par la chute du taux d'œstrogènes, ce qui a une influence sur la croissance des cheveux. Les hormones sexuelles féminines sont donc en sous-nombre par rapport aux hormones masculines, ce qui a un effet contre-productif sur notre chevelure. La chute des cheveux est plus fréquente. Il faut toutefois ajouter que la perte de cheveux est tout à fait génétique, car certaines racines de cheveux sont plus sensibles aux hormones masculines que d'autres.

L'œstrogène : une hormone importante en cas de chute de cheveux

La diminution des œstrogènes dans le corps est l'une des principales causes de la perte de cheveux à la ménopause. L'œstrogène est une hormone qui joue un rôle important dans la croissance et la santé des cheveux. Un faible taux d'œstrogènes peut également entraîner une sécheresse et des démangeaisons du cuir chevelu, ce qui peut entraîner un affaiblissement et une chute des cheveux.

Comment savoir si je perds mes cheveux ?

Il existe différents symptômes qui indiquent une perte de cheveux à la ménopause. En voici quelques-uns :

  • amincissement des cheveux: les cheveux deviennent plus fins, en particulier sur le dessus de la tête ou au niveau du crâne.

  • Les cheveux tombentSi tu perds plus de cheveux que d'habitude en te brossant ou en te peignant, ou si tu trouves des touffes de cheveux sur ton oreiller ou tes vêtements, cela peut être un signe de perte de cheveux.

  • Modification de la ligne capillaireUne modification de la ligne capillaire peut être un signe de perte de cheveux. Chez les femmes, cela se manifeste souvent sous la forme d'une raie qui s'élargit.

  • Points chauvesLes taches de calvitie sur le cuir chevelu peuvent également être un signe évident de perte de cheveux.

  • Cuir chevelu qui démange ou qui est douloureuxSi vous avez un cuir chevelu qui vous démange ou qui est douloureux, cela peut aussi être un signe de perte de cheveux.

Il est important de souligner qu'il est normal de perdre quelques cheveux par jour. En cas d'incertitude, ou simplement par sécurité : n'hésitez pas à contacter un médecin. A la ménopause, il est recommandé de consulter un gynécologue ou un dermatologue. 

une main de femme s'agrippe à une brosse à cheveux et arrache des cheveux

Combien de temps dure la chute de cheveux à la ménopause ?

La durée de la chute des cheveux pendant la ménopause peut varier d'une femme à l'autre et dépend de différents facteurs, tels que la production hormonale individuelle, l'âge, la santé et les habitudes alimentaires. Il n'existe malheureusement pas de délai précis avant que la chute des cheveux ne s'arrête définitivement. Les symptômes peuvent parfois persister pendant plusieurs années. On estime que la perte de cheveux s'arrête à la fin de la ménopause. 

Conseils utiles pour la prévention et l'amélioration

La perte de cheveux à la ménopause peut être un défi, mais ce n'est pas forcément la fin du monde. Il existe de nombreuses SolutionsIl existe de nombreuses solutions, allant de remèdes à base de plantes à un changement d'alimentation. Et n'oubliez pas que vous n'êtes pas seule. Des millions de femmes passent par là chaque année. Ne te laisse donc pas abattre par la chute des cheveux - essaie plutôt de la contrer !

C'est le contact qui fait la différence !

  • Renforcer la confiance en soiLa perte de cheveux est tout à fait normale, surtout dans des phases de la vie comme la ménopause : il n'y a donc pas de quoi avoir honte ! Au contraire : une nouvelle phase de la vie s'annonce, qui apporte aussi de nouvelles chances et aventures. Que diriez-vous par exemple d'une nouvelle coiffure ? 
 
  • Gestion du stress: le stress peut aggraver la chute des cheveux. Il est important d'apprendre des techniques de gestion du stress, comme le yoga, la méditation ou des exercices de respiration, afin de réduire le niveau de stress.

  • Réduire les facteurs environnementaux: Il existe de nombreux composants externes qui favorisent la chute des cheveux, tels que les Rayonnement UV en été. Il est alors judicieux de porter plus souvent des chapeaux ou des casquettes chics afin de soulager le cuir chevelu ainsi que les cheveux. En hiver par contre, il y a l'air sec du chauffage qui nous joue des tours. Il faut également en tenir compte. Au premier abord, ces aspects peuvent sembler trop contraignants, car ils font partie de la vie. Le mieux est d'y aller pas à pas. 
 
  • Les bons soins capillairesIl est important de prendre soin de ses cheveux en douceur. Le shampooing peut être un peu plus court et l'eau doit être fraîche lorsque tu rinces tes cheveux. Cela favorise la circulation sanguine du cuir chevelu et referme les pores. Après le lavage, il est important de tamponner délicatement les cheveux avec une serviette (en microfibres) ou un t-shirt et de les laisser au moins pré-sécher à l'air libre. En ce qui concerne les produits de coiffage, la règle est la suivante : moins il y en a, mieux c'est !
Savais-tu que ...

...il existe des shampooings spécialement conçus pour la chute de cheveux liée aux hormones ?

Ces shampooings contiennent souvent des ingrédients spéciaux qui peuvent renforcer les cheveux, favoriser leur croissance et réduire leur chute. Voici quelques-uns des ingrédients couramment utilisés dans les shampooings contre la chute des cheveux pendant la ménopause Biotine, de la caféine, de la kératine, Collagène et des acides aminés

Les shampooings seuls ne suffisent toutefois pas à stopper la chute des cheveux pendant la ménopause. Ils peuvent toutefois contribuer à renforcer les cheveux et à stimuler leur croissance s'ils sont utilisés régulièrement et en combinaison avec d'autres mesures. En outre, lors du choix d'un shampooing, il faut faire attention aux ingrédients et s'assurer qu'il est adapté à son type de cheveux. Par exemple, les femmes ayant des cheveux secs devraient choisir un shampooing contenant des ingrédients hydratants, tandis que les femmes ayant des cheveux gras devraient choisir un shampooing qui n'irrite pas le cuir chevelu et n'alourdit pas les cheveux.


Alimentation en cas de perte de cheveux - Une question de vitamines

Bien sûr, la Alimentation joue également un rôle important. Un apport équilibré en nutriments permet d'avoir des cheveux beaux et sains. Les vitamines et les minéraux importants qui peuvent aider sont par exemple

  • Vitamine CLa production de collagène et le métabolisme sont stimulés. Voici quelques exemples d'aliments appropriés : Les fraises, le chou, les poivrons ou les agrumes.
  • Biotine (vitamine B7)Les protéines de la pomme de terre et de l'avoine sont les plus importantes. Le saumon, les noix et les oléagineux en sont des sources centrales.
  • ZincUn vrai classique avec la biotine pour de beaux cheveux. On en trouve en quantité suffisante dans les noix du Brésil, les cacahuètes, mais aussi dans les produits d'origine animale.
  • FerLes fibres alimentaires sont surtout importantes pour l'approvisionnement en énergie des cellules (et donc aussi des racines des cheveux). Les fournisseurs sont par exemple le millet, l'avoine et l'orge.

Il est également important de boire suffisamment d'eau pour favoriser la croissance des cheveux. L'eau aide le corps à éliminer les toxines et permet de garder un cuir chevelu sain. En outre, il est conseillé de réduire la consommation d'aliments sucrés, d'aliments transformés et d'alcool, car ils peuvent contribuer à l'inflammation du corps. Une alimentation saine, riche en nutriments, peut contribuer à réduire la chute des cheveux chez les femmes ménopausées et à stimuler la croissance des cheveux.

Les thérapies hormonales contre la chute des cheveux à la ménopause : Qu'est-ce qui se cache derrière ces traitements ?

L'hormonothérapie est une option de traitement pour les femmes qui souffrent de perte de cheveux pendant la ménopause. Cette thérapie vise à compenser le déficit hormonal qui se produit pendant la ménopause. 

L'hormonothérapie (HT) consiste généralement en une combinaison d'œstrogènes et de progestatifs. L'œstrogène est utilisé dans l'hormonothérapie pour compenser le manque d'œstrogènes dans le corps qui se produit pendant la ménopause. Le progestatif est ajouté pour réduire le risque de cancer de l'endomètre, qui peut être plus élevé avec l'utilisation d'œstrogènes seuls.

Toutefois, l'hormonothérapie ne convient pas à toutes les femmes. Les femmes souffrant de certaines maladies préexistantes, comme le cancer du sein, ne devraient pas recevoir d'hormonothérapie. Les femmes qui présentent un risque plus élevé de caillots sanguins ou d'accidents vasculaires cérébraux doivent également être prudentes. Des effets secondaires de l'hormonothérapie peuvent également survenir, comme des nausées, des ballonnements, des tensions mammaires et des maux de tête. 

Dans l'ensemble, l'hormonothérapie peut être efficace pour traiter la perte de cheveux chez les femmes ménopausées. Il convient toutefois de souligner qu'il s'agit d'un traitement médical qui doit être prescrit par un médecin et qui peut donc comporter des risques et des avantages. Souvent, les patients adoptent les traitements hormonaux à la légère et sans trop connaître leurs effets. Il est conseillé d'essayer d'abord des alternatives qui peuvent produire le même effet souhaité. Les produits à base de plantes sont parfaitement adaptés à cet effet. 

Les plantes comme remède miracle

plantes médicinales disposées esthétiquement dans la nature avec des récipients en verre

Traiter naturellement la chute des cheveux pendant la ménopause

En cas de déséquilibre hormonal, les remèdes naturels peuvent toujours être une solution judicieuse. Il existe de nombreuses substances actives qui, dans les médicaments à base de plantes, peuvent contribuer à améliorer les symptômes. Mieux encore : nous disposons aujourd'hui de nombreux remèdes à base de plantes pour faire face à la chute des cheveux pendant la ménopause ! Voici une petite liste des plantes médicinales les plus courantes qui peuvent nous aider à lutter contre la perte de cheveux :

  • Orties: L'ortie contient des nutriments tels que le fer, le magnésium et le calcium, qui peuvent favoriser la croissance des cheveux et réduire leur chute. Elle contient également des propriétés anti-inflammatoires et antioxydantes qui peuvent améliorer la santé du cuir chevelu.
  • Feuille de bouleau : Les feuilles de bouleau peuvent être utilisées en cas de chute de cheveux, car elles sont riches en flavonoïdes et en saponines, qui ont un effet anti-inflammatoire et peuvent favoriser la croissance des cheveux. Elles contiennent également de la vitamine C, du potassium, du calcium et du magnésium, qui sont importants pour un cuir chevelu et des cheveux sains.
  • Romarin: Le romarin améliore la circulation sanguine du cuir chevelu et stimule la croissance des cheveux. Il contient également des antioxydants qui peuvent augmenter la protection contre les radicaux libres.
  • Du millet : Le millet est une céréale riche en nutriments qui est souvent recommandée comme remède contre la chute des cheveux. Il contient des nutriments essentiels tels que le fer, les vitamines B, le magnésium et l'acide silicique, qui sont tous essentiels à la bonne croissance des cheveux et à la santé du cuir chevelu.

Il est toutefois important de noter que les remèdes à base de plantes ne conviennent pas toujours à tout le monde et que leur efficacité peut varier. Il est donc recommandé de parler à un médecin ou à un naturopathe qualifié avant d'utiliser des remèdes à base de plantes pour traiter la perte de cheveux. Chez Zimply Natural, tu as la possibilité de prendre un rendez-vous gratuit avec notre naturopathe, qui te conseillera en détail et répondra à tes souhaits et besoins. Grâce à cette aide, tu pourras composer ton propre spray personnalisé, spécialement adapté à tes besoins. 

Ce qui aide aussi en cas de chute de cheveux pendant la ménopause : les remèdes de grand-mère

 Heureusement, il existe de nombreux remèdes maison que les femmes ménopausées peuvent essayer pour réduire la chute des cheveux et stimuler leur croissance. L'avantage est qu'ils sont rapidement à portée de main et qu'ils ménagent le porte-monnaie.

  1. Masse ton cuir cheveluUn massage de la tête peut augmenter la circulation sanguine dans le cuir chevelu et favoriser la croissance des cheveux. Utilise le bout de tes doigts pour masser doucement le cuir chevelu. Masse en effectuant des mouvements circulaires et veille à être doux pour ne pas endommager les cheveux.

  2. Huiles naturellesL'huile d'olive, l'huile de coco et l'huile de jojoba peuvent aider à nourrir les cheveux et à réduire leur chute. Applique l'huile sur le cuir chevelu et fais-la pénétrer. Laisse-la agir pendant au moins 30 minutes ou toute la nuit, puis rince-la avec un shampooing doux.

  3. Le jus d'oignon en masque capillaireLe jus d'oignon contient du soufre, qui peut favoriser la croissance des cheveux. Pour faire du jus d'oignon, coupe un oignon en petits morceaux et presse le jus. Applique ensuite le jus sur le cuir chevelu et laisse agir pendant au moins 30 minutes avant de rincer avec un shampooing doux.

  4. Aloe VeraL'aloe vera est riche en enzymes qui peuvent favoriser la croissance des cheveux. Applique le gel d'aloe vera sur le cuir chevelu et masse-le. Laisse-le agir pendant au moins 30 minutes, puis rince-le avec un shampooing doux.

  5. Thé vertLe thé vert contient des antioxydants qui peuvent favoriser la croissance des cheveux. Prépare une tasse de thé vert et laisse-le refroidir. Applique le thé sur le cuir chevelu et laisse-le agir pendant au moins une heure avant de le rincer.

Rappelle-toi que Patience est la clé et qu'il faut du temps pour que ces remèdes fassent effet. C'est pourquoi tu devrais prendre un peu plus de temps sur le chemin et essayer différentes possibilités pour une croissance saine des cheveux. Prendre soin de tes cheveux ne doit pas être coûteux ou prendre beaucoup de temps. Si tu prends le temps d'intégrer quelques-uns de ces conseils dans ta routine, tu peux faire en sorte que tes cheveux retrouvent leur vitalité et qu'ils en aient l'impression, et que la perte de cheveux soit combattue de la manière la plus saine qui soit. Le plus important est d'apprécier la beauté individuelle : Accepte les changements et considère-les comme des signes de croissance et non comme négatifs. Nous espérons que cet article de blog t'a donné un aperçu des causes et de la lutte contre la chute des cheveux pendant la ménopause. Enfin, nous nous réjouissons que tu sois à nouveau en mesure d'aimer et de prendre soin de tes cheveux - de l'intérieur comme de l'extérieur !
 

LA FOIRE AUX QUESTIONS : Questions et réponses sur la chute des cheveux pendant la ménopause

Quelles sont les raisons de la chute des cheveux à la ménopause ?

Les principales raisons sont d'une part le changement hormonal et le déséquilibre qui en résulte pendant la ménopause. D'autre part, la prédisposition héréditaire joue un rôle important, car c'est effectivement la génétique qui détermine la sensibilité des racines des cheveux aux changements hormonaux.

L'accumulation de cheveux s'arrête-t-elle ?

Souvent, la chute des cheveux ne peut pas être stoppée, mais elle peut être considérablement réduite si les bonnes mesures sont prises. Dans la plupart des cas, la chute des cheveux se stabilise dans les six mois à un an suivant l'entrée en ménopause. Cependant, la croissance des cheveux ne peut pas être complètement rétablie et les cheveux peuvent rester plus fins et plus fins qu'avant la ménopause.

femme d'âge moyen posant de manière interrogative

Que puis-je faire ?

Il existe de nombreuses possibilités de lutter contre la chute des cheveux. Il est important de protéger les cheveux contre les influences néfastes de l'environnement. En outre, des soins capillaires doux ainsi qu'une alimentation riche en vitamines et équilibrée sont des avantages. En outre, il est toujours conseillé de demander une aide médicale, que ce soit auprès d'un dermatologue ou d'un gynécologue.

Comment les plantes médicinales peuvent-elles m'aider ?

Depuis des millénaires, les plantes médicinales sont considérées comme des remèdes miracles en cas de problèmes de santé. Elles sont pourtant douces pour le corps, l'esprit et l'âme. Grâce à notre configurateur, tu peux composer un spray individuel selon tes souhaits et tes besoins parmi plus de 100 ingrédients différents qui peuvent t'aider à rétablir l'équilibre de ta santé. 

Encyclopédie des plantes médicinales

Apprends en plus sur les plantes du mélange de base pour Chute de cheveux à la ménopause!

Découvre nos recettes

Des méthodes naturelles comme les sprays spagyriques individuels de Zimply Natural permettent de traiter les troubles et de les soulager durablement.

Découvre d'autres blog post

Tout sur la santé holistique

Femme assise en riant sur un fauteuil devant son ordinateur portable
Travailler en bonne santé : Des conseils naturels contre le présentéisme
Aller au travail en étant malade - tu sais que c'est mauvais, mais tout le monde l'a quand même fait au moins une fois. Mais au travail, tu te dis souvent : pourquoi ne suis-je pas resté à la maison ? De plus, ces jours-là, tu es...
Panneau avec le terme bien-être, maladies les plus fréquentes
Contre la grippe, la gastrite, etc. - Conseils pour les maladies les plus fréquentes
Table des matières Combattre la grippe naturellement - remèdes maison et autres conseils Soulagement naturel de la BPCO : la broncho-pneumopathie chronique obstructive Voici comment tu peux soulager naturellement les symptômes de ton asthme Soulagement naturel des rhumatismes avec des remèdes maison Grâce à ces conseils, tu peux soigner ta gastrite...
Une femme est allongée sur une pelouse avec un chapeau sur le visage et prend le soleil. Éviter l'allergie au soleil
Traiter l'allergie au soleil naturellement - Remèdes maison contre la photodermatose
Nous l'avons probablement tous vécu : on est en vacances et on passe une belle journée à la plage. Puis, le soir, on découvre soudain une lueur rouge sur la peau. Mais de quoi s'agit-il lorsque cette éruption se transforme en de nombreux petits points...
Une femme tient un modèle d'utérus devant elle. L'utérus permet de reconnaître les signes de maladie du SOPK et autres.
Naturellement contre le SOPK - Le syndrome des ovaires polykystiques
SOPK - c'est un terme dont certaines personnes n'ont probablement pas encore entendu parler. Il s'agit de l'abréviation du terme compliqué "syndrome des ovaires polykystiques" et désigne une maladie hormonale qui entraîne de nombreuses restrictions. Elle peut, entre autres,...

Inscris-toi maintenant à notre newsletter !

Recevoir des contenus pertinents sur le thème de la santé