Logo du blog zimplyfy avec bulle et feuilles en bleu comme symbole du blog
Une femme assise sur un canapé a une crise d'asthme et de toux

Des moyens naturels pour contrôler l'asthme - Ton spray sans cortisone

L'asthme - tout le monde en a déjà entendu parler, certains en sont peut-être même atteints. Cette maladie chronique des voies respiratoires peut te rendre la vie difficile et te couper littéralement le souffle. Mais quels sont les déclencheurs des crises d'asthme et comment peux-tu les gérer ? Quels sont les remèdes naturels qui peuvent t'aider à te soulager et que devrais-tu plutôt éviter ? Si cela te semble intéressant, nous te souhaitons une bonne lecture !

Grâce à des méthodes naturelles, comme les mélanges spagyriques individuels de Zimply Natural, tes troubles peuvent être soulagés naturellement et durablement.

Qu'est-ce que l'asthme au juste ?

L'asthme est une maladie chronique des voies respiratoires qui provoque une inflammation et un rétrécissement des bronches. Comme elles transportent l'air dans et hors de tes poumons, cela peut entraîner des difficultés respiratoires, des sifflements et de la toux. Ces symptômes se manifestent surtout tôt le matin ou tard dans la nuit. En cas d'asthme, tes voies respiratoires réagissent de manière hypersensible à certains déclencheurs présents dans l'environnement. Ces déclencheurs peuvent être des allergènes comme le pollen, les acariens ou les poils d'animaux. Lorsqu'ils se produisent, les muscles autour des bronches se contractent et il se forme davantage de mucus. De plus, l'inflammation des voies respiratoires s'intensifie, ce qui peut entraîner des crises d'asthme. Même si l'asthme est une maladie permanente, tu peux bien le contrôler avec un traitement adapté et en évitant les facteurs déclenchants. Cependant, tu dois être conscient que les conseils naturels suivants doivent être un soutien et non un substitut à ton traitement. En cas d'asthme sévère, un traitement non médicamenteux n'est pas recommandé.

Savais-tu que ...

Que l'asthme touche différemment les hommes et les femmes ? Alors que les garçons sont plus souvent touchés, cela s'inverse avec l'âge et les femmes adultes ont tendance à avoir un taux d'asthme plus élevé que les hommes.

Voici les causes possibles de l'asthme

Les causes exactes de l'asthme ne sont pas encore totalement élucidées à ce jour, mais certaines combinaisons de facteurs irritants sont connues. L'asthme est souvent décrit comme une combinaison de facteurs génétiques et environnementaux. Si plusieurs cas d'asthme ou d'allergies sont connus dans ta famille, il est plus probable que tu sois également concerné. Il existe également des facteurs environnementaux, comme le pollen, les poils d'animaux, les spores de moisissures ou les acariens, qui jouent un rôle. Ce sont des allergènes que le système immunitaire reconnaît à tort comme nocifs et qui libèrent des substances chimiques provoquant des inflammations dans les voies respiratoires. Dans le cas des poils d'animaux, ce ne sont généralement pas les poils qui posent problème, mais les squames, la salive et l'urine qui adhèrent au pelage. En outre, des infections respiratoires fréquentes dans l'enfance, la pollution de l'air ou des Fumée de tabacLe tabagisme, qu'il soit actif ou passif, augmente le risque d'asthme. Chez les coiffeurs, les peintres ou dans l'agriculture, l'asthme professionnel peut survenir en raison du contact avec des produits chimiques ou des irritants.

Essoufflement et toux irritative - Les effets de l'asthme

En cas d'asthme, il peut t'arriver de manquer littéralement d'air. Cela s'accompagne généralement d'une toux lancinante qui t'empêche de te reposer. L'une des principales caractéristiques de l'asthme est l'essoufflement, également connu sous le nom de dyspnée. Elle se produit lorsque tes voies respiratoires s'enflamment et se rétrécissent, car cela entrave le flux d'air entrant et sortant de tes poumons. Parfois, cet essoufflement s'intensifie surtout à l'effort ou la nuit. La toux grasse est un autre symptôme courant. Elle est également déclenchée par l'inflammation et le rétrécissement des voies respiratoires et peut être particulièrement grave la nuit. La toux est généralement sèche et peut survenir par crises, notamment lorsque tu es exposé à des allergènes ou à de l'air froid. Tous ces symptômes sont des signes que ton corps essaie de maintenir les voies respiratoires dégagées et de lutter contre l'inflammation. Il est donc d'autant plus important de savoir ce que tu peux faire pour éviter ces symptômes dès le départ.

Savais-tu que ...

Que les poumons humains ne sont pas symétriques ? Le poumon droit est un peu plus grand et possède trois lobes. Le poumon gauche n'a que deux lobes pour faire de la place au cœur.

Quelles sont les précautions à prendre en cas d'asthme ?

Le premier conseil évident est de connaître et, si possible, d'éviter les déclencheurs de tes crises d'asthme. Essaie de garder ta maison exempte de poussière, de poils d'animaux et de moisissures. Tu y parviendras en nettoyant régulièrement et en veillant à une bonne aération. Comme le pollen peut souvent déclencher des crises d'asthme, tu devrais garder un œil sur les prévisions polliniques. Cela te permettra de limiter tes activités en plein air les jours où le taux de pollen est élevé. Tu devrais également éviter les influences environnementales irritantes telles que la fumée de tabac, les parfums ou les vapeurs chimiques. Veille également à éviter les infections des voies respiratoires qui pourraient aggraver tes symptômes. Se laver régulièrement les mains et éviter les contacts étroits avec des personnes enrhumées peuvent t'aider. Un aperçu de tes vaccinations peut également être très utile. Ceux-ci sont en effet particulièrement recommandés chez les asthmatiques pour des maladies telles que la grippe et les pneumocoques. En outre, tu devrais t'assurer que tu as toujours tes médicaments d'urgence à portée de main afin d'éviter de graves complications.

Une femme se tient le nez qui démange. Une allergie qui peut déclencher de l'asthme

Ces remèdes maison te permettront de soulager tes problèmes d'asthme

Une astuce recommandée aussi bien pour les mucosités dues au rhume que pour celles dues à l'asthme est l'inhalation de vapeur. Pour cela, tu remplis un récipient d'eau chaude non bouillante et tu y ajoutes des sachets de thé ou de l'huile essentielle d'eucalyptus/de menthe poivrée. Cela peut aider à humidifier les voies respiratoires et à dissoudre le mucus. Le gingembre, qui a tout pour lui, a un effet anti-inflammatoire. Tu peux le préparer sous forme de thé en versant de l'eau chaude sur du gingembre frais et en le sucrant avec du miel. Le curcuma peut également avoir des propriétés anti-inflammatoires et apaiser les voies respiratoires. Les acides gras oméga-3, que l'on trouve en forte concentration dans l'huile de poisson, les graines de lin et les noix, peuvent également réduire les inflammations. Les remèdes maison que tu peux essayer en plus sont le thé à la camomille, l'huile de lavande, le magnésium ou encore le yoga. Des exercices de respiration comme la méthode du frein labial peuvent t'aider en cas de difficultés respiratoires. Dans ce cas, tu expires en ouvrant légèrement les lèvres, ce qui crée une plus grande résistance à l'expiration. Cela permet de réduire le rétrécissement des voies respiratoires lors de l'expiration.

flacon pulvérisateur Zimply Natural est pulvérisé dans la bouche femme appuie sur le pulvérisateur à pompe sur fond noir
Utilisation simple comme un jeu d'enfant par pulvérisation dans la bouche

L'application de ton Sprays contre l'asthme est d'ailleurs très simple : il suffit de vaporiser le spray dans la bouche en suivant les instructions de dosage indiquées sur le flacon. Pour obtenir le meilleur effet possible et traiter les causes de manière optimale, nous recommandons une utilisation sur une période prolongée de six à huit semaines. En guise de cure, tu vaporises 3×3 fois par jour.

Quelles sont les maladies qui ont des effets similaires à ceux de l'asthme ?

Certaines maladies ou conditions peuvent effectivement provoquer des problèmes respiratoires similaires à ceux de l'asthme. La bronchite chronique, par exemple, peut entraîner une inflammation persistante des voies respiratoires et, par conséquent, une toux et des difficultés respiratoires. Les pneumonies ou autres maladies infectieuses peuvent également provoquer des symptômes similaires à ceux de l'asthme. La broncho-pneumopathie chronique obstructive, en abrégé BPCO, peut également être une cause d'asthme. BPCOLa fibrose pulmonaire se manifeste par un rétrécissement des voies respiratoires et peut provoquer des difficultés respiratoires. Une respiration limitée peut également être causée par une fibrose pulmonaire, dans laquelle le tissu pulmonaire se cicatrise et se durcit. Outre les poumons, le cœur peut également être à l'origine d'une insuffisance respiratoire. Des maladies telles que l'insuffisance cardiaque peuvent entraîner une accumulation de liquide dans les poumons en raison d'une atteinte cardiaque. Un sifflement respiratoire, souvent observé dans l'asthme, peut également être dû à des dysfonctionnements vocaux des voies respiratoires. Dans cette maladie, les cordes vocales se ferment de manière inappropriée, ce qui peut avoir des conséquences sur la respiration. Le reflux gastro-œsophagien (RGO), c'est-à-dire une maladie du reflux, peut entraîner une inflammation des voies respiratoires et provoquer des symptômes asthmatiques tels que la toux et la dyspnée.

Comment se déroule le diagnostic de l'asthme

Entretien et examen physique

La première étape pour diagnostiquer l'asthme est toujours un entretien approfondi avec ton médecin, appelé "entretien d'anamnèse". C'est là que tu parles de tes symptômes tels que toux persistante, essoufflement, oppression thoracique ou sifflements respiratoires. Tu devrais également avoir observé si les symptômes se manifestent surtout la nuit ou tôt le matin. Il est également important de mentionner si certaines activités, des conditions environnementales telles que des allergènes ou des efforts physiques déclenchent les symptômes. Ton médecin te posera également des questions sur tes antécédents familiaux de santé. L'asthme a en effet souvent des racines génétiques. Vient ensuite l'examen physique, au cours duquel le médecin est particulièrement attentif aux signes de difficultés respiratoires et d'allergies. Le stéthoscope est souvent utilisé pour écouter les poumons et rechercher des sifflements ou une respiration sifflante.

Une femme âgée est assise avec un médecin et lui parle de ses symptômes.

Tests de la fonction pulmonaire et autres possibilités d'examen

La spirométrie est l'un des tests de fonction pulmonaire les plus courants. Lors de celui-ci, tu respires dans un appareil qui mesure la quantité d'air que tu expires et à quelle vitesse tu le fais. Un autre test est le test de débit de pointe, qui mesure l'intensité du flux d'air sortant de tes poumons lorsque tu expires. Ces mesures sont généralement effectuées plusieurs fois afin d'observer les changements dans ta fonction pulmonaire au cours de la journée. Dans certains cas, un test de provocation bronchique est utilisé pour mesurer ta réaction à certaines substances qui peuvent provoquer une obstruction des voies respiratoires. Cela permet d'évaluer l'hyperréactivité des voies respiratoires. Les tests d'allergie, qui consistent en des tests cutanés et des tests sanguins d'IgE spécifiques, peuvent indiquer si les allergies peuvent aggraver tes symptômes d'asthme. Dans certains cas, en raison du tableau clinique, des examens IRM sont également envisagés afin d'exclure la présence de corps étrangers ou d'autres causes de symptômes.  

Savais-tu que ...

Que le changement climatique peut également avoir un impact sur l'asthme ? Une exposition accrue aux polluants atmosphériques, des périodes de pollinisation plus nombreuses en raison de périodes de croissance plus longues ainsi que des périodes de chaleur plus importantes peuvent entraîner une augmentation des crises d'asthme.

Ces plantes médicinales peuvent soulager tes problèmes d'asthme

En cas d'asthme, le tissu bronchique et pulmonaire réagit de manière excessive. Il se contracte et les muqueuses enflent. Comme Aralia est un bon choix en cas d'asthme et fait souvent partie des mélanges de complexes.

Le site Plante ballon possède des propriétés anti-inflammatoires naturelles qui peuvent être utiles pour réduire les réactions inflammatoires dans les voies respiratoires. De plus, on attribue au cardiospermum des effets antiallergiques, ce qui en fait une option intéressante pour le traitement de l'asthme allergique. De plus, ses effets spasmolytiques peuvent contribuer à soulager les spasmes dans les muscles bronchiques, facilitant ainsi la respiration.

VermicelleLa prêle des champs, également connue sous le nom de prêle des champs, possède des propriétés anti-inflammatoires qui peuvent atténuer les réactions inflammatoires dans les voies respiratoires. En outre, le tin est doté d'antioxydants qui neutralisent les radicaux libres, ce qui peut réduire l'irritation des voies respiratoires. De plus, on attribue à la tintaine un effet expectorant qui peut faciliter la respiration.

Cistus incanus est riche en polyphénols, qui ont un effet antioxydant et peuvent réduire le stress oxydatif et l'inflammation des voies respiratoires en cas d'asthme. En outre, la plante possède des propriétés antimicrobiennes et anti-inflammatoires qui aident à lutter contre les infections des voies respiratoires et à soulager les symptômes de l'asthme. La fréquence des crises d'asthme peut en outre être réduite grâce aux effets immunomodulateurs de Cistus incanus.

Armoise est antimicrobien, car ses composants agissent contre les bactéries, les virus et les champignons. Ils les tuent et apaisent la zone enflammée. Les symptômes peuvent ainsi s'atténuer et le corps peut se rétablir. En outre, l'armoise est anti-inflammatoire. Ses substances amères resserrent les vaisseaux sanguins et permettent de réduire les inflammations.

Zimply Natural - Ton aide naturelle en cas d'asthme

Avec Zimply Natural, nous sommes l'antithèse des analgésiques, des somnifères et des préparations standard. Nous sommes ton médicament ! Pour nos mélanges, nous revenons à la méthode de médecine naturelle séculaire de la spagyrie. Le site Spagyrie combine les substances actives végétales et les éléments phytothérapeutiques des Plantes médicinalesLes plantes médicinales et le potentiel énergétique des fleurs de Bach.        

Grâce à des méthodes naturelles, comme les mélanges spagyriques individuels de Zimply Natural, tes troubles peuvent être soulagés naturellement et durablement.

FAQ SUR L'ASTHME : Questions et réponses sur l'asthme

L'asthme peut-il disparaître chez les enfants ?

Chez les enfants, l'asthme peut parfois donner l'impression de disparaître avec le temps. Cependant, dans la plupart des cas, l'asthme est une maladie qui dure toute la vie. Parfois, les symptômes peuvent avoir des périodes d'inactivité qui peuvent durer des années, voire des décennies. Cependant, ils peuvent réapparaître en raison de changements dans l'environnement, du stress ou de fluctuations hormonales. Tu dois donc rester vigilant(e) malgré l'amélioration temporaire des symptômes.

Comment surveiller la fonction pulmonaire et qu'est-ce que le débitmètre de pointe ?

La fonction pulmonaire peut être surveillée par ce que l'on appelle un débitmètre de pointe. Cet appareil mesure la vitesse à laquelle l'air est expulsé des poumons lors de l'expiration (peak expiratory flow). L'utilisation de l'appareil est simple : tu inspires profondément, puis tu souffles aussi fort que possible dans l'embout buccal. Cela fait avancer une aiguille qui indique le débit d'air maximal. Des mesures régulières permettent aux asthmatiques de détecter les changements, d'adapter le traitement à temps et d'éviter ainsi des crises plus graves.

L'asthme peut-il se manifester en même temps que d'autres maladies respiratoires ?

Oui, l'asthme peut coexister avec d'autres maladies respiratoires. Le plus fréquent est le syndrome de chevauchement de l'asthme et de la BPCO (ACOS), qui présente des caractéristiques de l'asthme et de la BPCO. BPCO combinés. Les personnes touchées connaissent à la fois l'obstruction variable des voies respiratoires et la réactivité accrue typiques de l'asthme et le rétrécissement chronique et progressif des voies respiratoires caractéristique de la BPCO. Le diagnostic du SCOA est compliqué, car il faut reconnaître les symptômes des deux maladies. Le traitement implique souvent une combinaison de stratégies thérapeutiques pour les deux maladies, y compris des bronchodilatateurs, des corticostéroïdes et d'autres médicaments anti-inflammatoires. Le tabagisme est un facteur de risque majeur pour le SCOA, et une exposition de longue durée à la pollution atmosphérique peut également avoir une influence.

Découvre nos recettes

Des méthodes naturelles comme les sprays spagyriques individuels de Zimply Natural permettent de traiter les troubles et de les soulager durablement.

Découvre d'autres blog post

Tout sur la santé holistique

Femme assise en riant sur un fauteuil devant son ordinateur portable
Travailler en bonne santé : Des conseils naturels contre le présentéisme
Aller au travail en étant malade - tu sais que c'est mauvais, mais tout le monde l'a quand même fait au moins une fois. Mais au travail, tu te dis souvent : pourquoi ne suis-je pas resté à la maison ? De plus, ces jours-là, tu es...
Panneau avec le terme bien-être, maladies les plus fréquentes
Contre la grippe, la gastrite, etc. - Conseils pour les maladies les plus fréquentes
Table des matières Combattre la grippe naturellement - remèdes maison et autres conseils Soulagement naturel de la BPCO : la broncho-pneumopathie chronique obstructive Voici comment tu peux soulager naturellement les symptômes de ton asthme Soulagement naturel des rhumatismes avec des remèdes maison Grâce à ces conseils, tu peux soigner ta gastrite...
Une femme est allongée sur une pelouse avec un chapeau sur le visage et prend le soleil. Éviter l'allergie au soleil
Traiter l'allergie au soleil naturellement - Remèdes maison contre la photodermatose
Nous l'avons probablement tous vécu : on est en vacances et on passe une belle journée à la plage. Puis, le soir, on découvre soudain une lueur rouge sur la peau. Mais de quoi s'agit-il lorsque cette éruption se transforme en de nombreux petits points...
Une femme tient un modèle d'utérus devant elle. L'utérus permet de reconnaître les signes de maladie du SOPK et autres.
Naturellement contre le SOPK - Le syndrome des ovaires polykystiques
SOPK - c'est un terme dont certaines personnes n'ont probablement pas encore entendu parler. Il s'agit de l'abréviation du terme compliqué "syndrome des ovaires polykystiques" et désigne une maladie hormonale qui entraîne de nombreuses restrictions. Elle peut, entre autres,...

Inscris-toi maintenant à notre newsletter !

Recevoir des contenus pertinents sur le thème de la santé