Logo du blog zimplyfy avec bulle et feuilles en bleu comme symbole du blog
Une femme se tient la vessie et réprime le besoin d'uriner

Voici comment tu peux améliorer naturellement tes troubles de la vessie irritable

Oh non, tu as déjà besoin d'aller aux toilettes alors que tu viens d'y aller ? Dans un premier temps, ce n'est pas grave. Cependant, il se peut que tu souffres d'une vessie irritable si tu dois vraiment aller souvent aux toilettes. Il peut même arriver un petit malheur si tu n'y arrives pas à temps. Pour remédier à ces difficultés, nous te présentons ci-après, outre les causes et les symptômes, des stratégies pour y faire face. Si cela a éveillé ton intérêt, nous te souhaitons beaucoup de plaisir à la lecture de l'article suivant !

Grâce à des méthodes naturelles, comme les mélanges spagyriques individuels de Zimply Natural, tes troubles peuvent être soulagés naturellement et durablement.

Qu'est-ce que la vessie irritable ?

Une vessie irritable est une vessie hyperactive qui se caractérise par un besoin fréquent et soudain d'uriner. De plus, il se peut que tu aies un grand besoin d'aller aux toilettes. Cela peut bien sûr arriver aux personnes qui n'ont pas de vessie irritable, mais chez les personnes souffrant d'hyperactivité vésicale, c'est encore plus extrême. Il se peut donc que tu aies besoin d'aller aux toilettes alors que tu n'as uriné que récemment. De plus, une vessie irritable peut entraîner des difficultés telles que des fuites urinaires involontaires et des crampes vésicales, qui peuvent te gêner dans ta vie quotidienne. Outre une consultation médicale, des changements de style de vie, une rééducation du plancher pelvien ou la limitation des substances irritantes peuvent t'aider à soulager tes symptômes. Pour l'entraînement de ta musculature pelvienne, nous te dévoilons ici les exercices les plus connus ainsi que les sports que tu devrais plutôt éviter.

Savais-tu que ...

Que les hommes aussi peuvent être touchés par la vessie irritable ? En Allemagne, environ 16% des personnes souffrent de vessie irritable. Les femmes sont plus souvent touchées, mais cela ne veut pas dire que beaucoup d'hommes n'en souffrent pas non plus.

Quelles peuvent être les causes d'une vessie hyperactive ?

Une vessie irritable peut avoir de nombreuses causes, dont l'une est l'âge. Les adultes plus âgés sont en effet plus souvent touchés par l'hyperactivité vésicale, car les muscles de la vessie peuvent s'affaiblir avec l'âge. La capacité de la vessie diminue donc, ce qui entraîne des envies fréquentes d'uriner. Les inflammations de l'appareil urinaire peuvent également irriter la vessie et provoquer un besoin accru d'uriner. Les calculs vésicaux, qui perturbent le fonctionnement normal de la vessie, agissent également de la même manière. Il existe également certaines maladies neurologiques qui peuvent avoir pour conséquence une fonction vésicale perturbée. Il s'agit notamment de la maladie de Parkinson, de la sclérose en plaques et des accidents vasculaires cérébraux. Les aliments irritants pour la vessie peuvent également provoquer une vessie irritable. Il s'agit notamment de la caféine, de l'alcool, des épices fortes, des édulcorants artificiels et des boissons gazeuses. Certains médicaments ont un effet similaire, notamment les antidépresseurs, certains médicaments pour le cœur et les diurétiques. En fait, de nombreux cas de vessie irritable surviennent chez les femmes ménopausées, car l'équilibre hormonal change, ce qui peut affecter la fonction vésicale. Des facteurs psychologiques tels que le stress, l'anxiété ou la charge émotionnelle peuvent également avoir une influence.

Les symptômes suivants peuvent apparaître en cas de vessie irritable

Outre l'effet évident de la vessie irritable, à savoir des mictions fréquentes, d'autres conséquences peuvent apparaître. Par exemple, le besoin d'aller aux toilettes se fait sentir même si la vessie ne contient que peu de liquide. En cas de vessie irritable, le fonctionnement de la musculature de la vessie est perturbé. Cela peut provoquer des malheurs si tu ne peux pas aller à temps aux toilettes. En cas de vessie irritable, le besoin d'uriner est très fréquent et peut s'étendre sur des intervalles de 1 à 2 heures ou moins. Les personnes souffrant de vessie irritable peuvent aussi se réveiller plusieurs fois pendant la nuit parce qu'elles ressentent le besoin d'uriner. Cela peut donc perturber le sommeil et le repos. En outre, des douleurs dans le bas-ventre ou des spasmes de la vessie peuvent survenir pendant ou après la miction. Comme ces symptômes peuvent être douloureux et précurseurs d'autres maladies, il est recommandé de consulter un médecin.

Savais-tu que ...

Que les femmes souffrant de vessie irritable sont souvent plus susceptibles de souffrir de dysfonctionnements sexuels tels que la dysfonction sexuelle et les douleurs pendant les rapports sexuels ?

Ces changements de style de vie peuvent avoir une influence positive sur ta vessie irritable

Pour éviter les infections et rincer la vessie, il est essentiel de s'hydrater suffisamment. Il est important de boire suffisamment, mais tu devrais éviter de trop boire avant d'aller te coucher afin de minimiser les visites nocturnes aux toilettes. Tu devrais également essayer d'éviter les aliments irritants comme la caféine, l'alcool, les épices fortes, les boissons gazeuses et les édulcorants artificiels. Ceux-ci pourraient en effet fatiguer inutilement ton estomac et ta vessie. En revanche, une alimentation riche en légumes, en fruits, en céréales complètes et en protéines maigres est bénéfique pour ta santé générale et pour les symptômes de la vessie irritable. Une gestion saine et durable du poids peut être très bénéfique, car le surpoids pourrait augmenter la pression sur la vessie. Si tu le souhaites, tu peux essayer des exercices ciblés pour renforcer les muscles de ton plancher pelvien, car ils pourraient au mieux améliorer ton contrôle de la vessie. En outre, il est essentiel d'aller régulièrement aux toilettes et d'éviter ainsi de réprimer le besoin d'uriner pour améliorer la situation. En général, un mode de vie sain avec suffisamment de sommeil, de gestion du stress et d'activité physique ne peut que t'être bénéfique.

Ces maladies peuvent être liées à une vessie hyperactive

L'hyperactivité vésicale peut être une maladie isolée ou être associée à d'autres maladies. L'une des maladies associées les plus fréquentes est une infection des voies urinaires, dont font également partie Infections de la vessie et les infections urinaires. Ces dernières peuvent aggraver les symptômes et l'irritation existants et entraîner un besoin accru d'uriner et une urgence accrue. Les calculs vésicaux et les tumeurs de la vessie peuvent également perturber la fonction vésicale et provoquer des symptômes de vessie irritable. D'autres effets peuvent être des douleurs et du sang dans l'urine. Chez les femmes en particulier, les changements hormonaux, notamment pendant les règles, peuvent entraîner des troubles de la vessie. MénopauseLa vessie irritable peut survenir chez les femmes. Cela est dû à une carence en œstrogènes, qui peut entraîner un affaiblissement des muscles de la vessie. Le diabète peut également être une maladie associée à la vessie irritable. Un diabète non traité ou mal contrôlé peut entraîner des lésions nerveuses à long terme, ce qui peut entraîner une altération de la fonction vésicale. D'autres maladies peuvent entraîner des troubles de la musculature de la vessie, comme les maladies neurologiques telles que la sclérose en plaques, la maladie de Parkinson, les accidents vasculaires cérébraux ou les lésions de la moelle épinière.

flacon pulvérisateur Zimply Natural est pulvérisé dans la bouche femme appuie sur le pulvérisateur à pompe sur fond noir
Utilisation simple comme un jeu d'enfant par pulvérisation dans la bouche

L'application de ton Sprays pour vessie irritable est d'ailleurs très simple : il suffit de vaporiser le spray dans la bouche en suivant les instructions de dosage indiquées sur le flacon. Pour obtenir le meilleur effet possible et traiter les causes de manière optimale, nous recommandons une utilisation sur une période prolongée de six à huit semaines. En guise de cure, tu vaporises 3×3 fois par jour.

Comment la vessie irritable est-elle diagnostiquée chez les femmes et les hommes ?

Le diagnostic chez les femmes

Tout d'abord, le médecin effectuera une anamnèse en te demandant tes antécédents médicaux ainsi que la nature et la durée de tes symptômes. La description précise de la fréquence des envies d'uriner et de la miction est également importante pour le diagnostic. Il s'ensuit un examen physique au cours duquel la région abdominale et pelvienne est examinée afin de détecter toute douleur, sensibilité ou modification. Des analyses d'urine permettent de détecter des signes d'inflammation et d'examiner des symptômes anormaux tels que la présence de sang dans l'urine. Si nécessaire, une urodébitmétrie peut être prescrite pour tester la présence d'une obstruction. Le flux d'urine est mesuré et ces valeurs sont comparées aux valeurs normales. Parfois, en fonction des symptômes et des résultats, des tests supplémentaires, comme la cytoscopie, sont effectués. Cette dernière consiste à introduire un tube flexible dans la vessie afin d'évaluer plus précisément la fonction vésicale.

Femme âgée assise sur une pelouse et riant

Ces tests sont effectués chez les hommes

Chez les hommes, l'entretien sur les antécédents médicaux, l'examen physique et les analyses d'urine sont effectués de la même manière que chez les femmes. Les hommes sont souvent examinés pour détecter une hypertrophie de la prostate, car celle-ci peut notamment entraîner une augmentation du besoin d'uriner. La plupart du temps, pour établir un diagnostic définitif, on ajoute à la palpation un toucher rectal numérique. Cela permet d'évaluer la taille, la forme et la consistance de la prostate. Pour exclure par exemple un cancer de la prostate, on peut recourir à des tests PSA, car ce cancer provoque également des symptômes de vessie irritable. Comme pour les femmes, les hommes peuvent également subir une urodébitmétrie ou une cystoscopie afin d'évaluer la fonction vésicale.

Remèdes maison et conseils naturels qui peuvent aider en cas d'hyperactivité vésicale

En lisant notre premier conseil, tu te diras peut-être que c'est évident, mais nous tenons tout de même à le rappeler. Boire suffisamment est très important et peut également aider en cas de vessie irritable ! Une grande quantité de liquide contribue à rincer la vessie et à maintenir les voies urinaires en bonne santé. Le mieux est de boire de l'eau plate, car les boissons contenant de la caféine, de l'alcool ou du gaz carbonique peuvent irriter la vessie. Tu pourrais également essayer le thé aux orties, qui a des propriétés anti-inflammatoires et soutient la fonction vésicale. Il suffit d'une tasse par jour pour obtenir ces effets. Le jus de cranberry peut t'aider à éviter les infections urinaires qui pourraient aggraver une vessie irritable. Ce jus contient des propriétés qui peuvent inhiber la croissance des bactéries dans la vessie. Utilise de préférence un jus avec peu ou pas de sucre ajouté. Les myrtilles ont également des propriétés similaires. Tu peux les manger fraîches ou congelées, ou encore préparées dans un smoothie ou du muesli.

Savais-tu que ...

Que la vessie d'un adulte a généralement une capacité comprise entre 300 et 500 ml ?

Ces plantes médicinales peuvent te soutenir en cas de vessie irritable

En cas de vessie irritable, les hormones peuvent en être la cause, surtout chez les femmes ménopausées. C'est pourquoi le Poivre du moine est ici, en tant que remède hormonal, la plante médicinale appropriée. Il est connu pour équilibrer les œstrogènes et la progestérone, et pour influencer diverses hormones du métabolisme cérébral. Elle peut ainsi aider à traiter de nombreux autres troubles liés aux règles, à l'acné et à la ménopause.

Echinacée est surtout responsable de la stimulation du système immunitaire, qui peut être affaibli en cas de vessie irritable. Son utilisation permet d'augmenter la capacité immunitaire ou d'abréger les maladies existantes. Ton système immunitaire peut ainsi être soulagé et soutenu, ce qui lui permet de mieux lutter contre les problèmes.

Vermicelle est une plante médicinale qui est surtout utilisée contre l'humidité du lit, comme draineur ou comme remède contre la vessie. Et bien que ces problèmes soient contradictoires, leurs fonctions ont un sens. Par exemple, si des inflammations se trouvent dans l'appareil urinaire, il est bon de les combattre en urinant beaucoup et en prenant des anti-inflammatoires.

Le site Bouleau blanc augmente la quantité d'urine et aide à évacuer les déchets du corps. Cette augmentation du volume d'urine entraîne un rinçage accru des reins, de la vessie et de l'urètre. Les agents pathogènes qui s'y sont installés sont évacués des muqueuses, leur population est réduite et l'infection urinaire est ainsi atténuée.

Le site Reine des prés était autrefois une plante médicinale souvent utilisée, mais elle est aujourd'hui un peu tombée dans l'oubli. Elle peut surtout apporter un soulagement en cas d'inflammation, en agissant comme anti-inflammatoire, décongestionnante et en stimulant la circulation sanguine. La reine des prés améliore la fluidité du sang et assure ainsi une bonne oxygénation des cellules.

Kava-Kava peut avoir des effets dans de nombreux domaines. Cela va de l'anxiété au stress en passant par le renforcement du système immunitaire. Comme tous ces états peuvent jouer un rôle dans une vessie irritable, le kava-kava est exactement la plante médicinale qu'il faut. Elle a un effet apaisant, relaxant, favorisant le sommeil et euphorisant.

Zimply Natural - Ton aide naturelle en cas de vessie irritable

Avec Zimply Natural, nous sommes l'antithèse des analgésiques, des somnifères et des préparations standard. Nous sommes ton médicament ! Pour nos mélanges, nous revenons à la méthode de médecine naturelle séculaire de la spagyrie. Le site Spagyrie combine les substances actives végétales et les éléments phytothérapeutiques des Plantes médicinalesLes plantes médicinales et le potentiel énergétique des fleurs de Bach.        

Grâce à des méthodes naturelles, comme les mélanges spagyriques individuels de Zimply Natural, tes troubles peuvent être soulagés naturellement et durablement.

FOIRE AUX QUESTIONS (FAQ) : Questions et réponses sur le thème de la vessie irritable

Est-ce que le fait de boire moins aide à éviter d'aller aux toilettes la nuit ?

En principe, il peut être utile de boire moins avant d'aller se coucher, afin de ne pas devoir aller aussi souvent aux toilettes. Il faut toutefois veiller à réduire la consommation de liquide quelques heures avant d'aller se coucher. Tu éviteras ainsi la déshydratation et n'empêcheras pas le fonctionnement naturel de la vessie. Cependant, chaque personne est différente et cette tactique peut aider certaines personnes, tandis que d'autres ne ressentent aucune différence. Chez d'autres personnes, c'est même parfois le contraire qui se produit, à savoir que la déshydratation aggrave les symptômes.

Quels sont les exercices simples pour le plancher pelvien et quels sont leurs avantages ?

Les exercices du plancher pelvien les plus connus sont les exercices de Kegel. Imagine que tu arrêtes le jet d'urine. Essaie de le faire en tirant les muscles autour de ta vessie vers l'intérieur et vers le haut. Maintiens cette tension pendant 5 à 10 secondes et répète cet exercice 10 à 15 fois. Si tu y parviens au moins trois fois par jour, cela peut améliorer le contrôle de ta vessie. Le pont pelvien peut également être un bon entraînement. Pour cela, allonge-toi sur le dos, plie les genoux et pose les pieds à plat sur le sol. Ensuite, tu soulèves ton bassin, ce qui contracte tes muscles abdominaux et fessiers, et tu restes dans cette position pendant 5 à 10 secondes. Tu devrais ensuite répéter cet exercice 10 à 15 fois. Certaines poses de yoga comme le papillon (Baddha Konasana) ou la table de pont (Setu Bandhasana) peuvent également contribuer à un meilleur contrôle de la vessie.

Le sport et l'activité physique peuvent-ils aider en cas de vessie irritable ?

Les femmes s'assoient en tailleur sur le sol et font du yoga

Oui, en général, le sport et l'activité physique peuvent aider à soulager les symptômes de la vessie irritable. Tu dois toutefois faire attention à quelques points. Des exercices d'aérobic à faible impact ainsi que Yoga et le Pilates peuvent t'aider à soulager tes douleurs. La natation, le vélo ou la danse font partie de ces exercices. Le Pilates et le yoga peuvent contribuer à augmenter ta force et ta flexibilité et à renforcer tes muscles pelviens avec certains exercices. En revanche, le jogging, le saut ou certains types de musculation peuvent aggraver les symptômes de la vessie irritable. Cela est dû à l'intensité des exercices et aux fortes secousses qui peuvent se produire. De plus, tu devrais aller aux toilettes avant de faire du sport, quel qu'il soit, afin d'éviter de solliciter inutilement ta vessie.

Découvre nos recettes

Des méthodes naturelles comme les sprays spagyriques individuels de Zimply Natural permettent de traiter les troubles et de les soulager durablement.

Découvre d'autres blog post

Tout sur la santé holistique

Femme assise en riant sur un fauteuil devant son ordinateur portable
Travailler en bonne santé : Des conseils naturels contre le présentéisme
Aller au travail en étant malade - tu sais que c'est mauvais, mais tout le monde l'a quand même fait au moins une fois. Mais au travail, tu te dis souvent : pourquoi ne suis-je pas resté à la maison ? De plus, ces jours-là, tu es...
Panneau avec le terme bien-être, maladies les plus fréquentes
Contre la grippe, la gastrite, etc. - Conseils pour les maladies les plus fréquentes
Table des matières Combattre la grippe naturellement - remèdes maison et autres conseils Soulagement naturel de la BPCO : la broncho-pneumopathie chronique obstructive Voici comment tu peux soulager naturellement les symptômes de ton asthme Soulagement naturel des rhumatismes avec des remèdes maison Grâce à ces conseils, tu peux soigner ta gastrite...
Une femme est allongée sur une pelouse avec un chapeau sur le visage et prend le soleil. Éviter l'allergie au soleil
Traiter l'allergie au soleil naturellement - Remèdes maison contre la photodermatose
Nous l'avons probablement tous vécu : on est en vacances et on passe une belle journée à la plage. Puis, le soir, on découvre soudain une lueur rouge sur la peau. Mais de quoi s'agit-il lorsque cette éruption se transforme en de nombreux petits points...
Une femme tient un modèle d'utérus devant elle. L'utérus permet de reconnaître les signes de maladie du SOPK et autres.
Naturellement contre le SOPK - Le syndrome des ovaires polykystiques
SOPK - c'est un terme dont certaines personnes n'ont probablement pas encore entendu parler. Il s'agit de l'abréviation du terme compliqué "syndrome des ovaires polykystiques" et désigne une maladie hormonale qui entraîne de nombreuses restrictions. Elle peut, entre autres,...
Des enfants en bonne santé, sans varicelle, courent vers le soleil dans une prairie.
Combattre la varicelle naturellement - Faire face à la varicelle
De petites vésicules rouges et d'incroyables démangeaisons - voilà qui décrit bien la varicelle. Certains l'ont connue à l'école maternelle, d'autres en gardent peut-être de petites cicatrices blanches. Tout le monde est probablement d'accord sur une chose :...

Inscris-toi maintenant à notre newsletter !

Recevoir des contenus pertinents sur le thème de la santé